Qu'est-ce qu'un haïku?

Je vous en donne ici ma définition mais vous en trouverez plusieurs autres sur le net et dans certains ouvrages, qui pourront compléter les informations et apporter une autre perspective.

Le haïku est une forme poétique qui a prit naissance au Japon à la fin du 17ième siècle. Il évoque la capture d'un instant présent vécu par son auteur (nommé haijin ou haïkiste), qui a retenu son attention, dit avec les mots du quotidien. 
En effet, dans cette poésie le lecteur n'est pas sollicité par l'analyse de mots recherchés, de rimes, d'un 3ième degré ou autres figures de style. Son attention peut donc être complètement connectée à l'émotion du moment évoqué dans le haïku et de l'empreinte qu'il laisse en lui.

Dans sa forme classique, le haïku est écrit sur trois lignes (tercet) et comporte 17 syllabes (5-7-5). Il doit inclure un kigo, mot faisant référence à la saison à laquelle il a été écrit, la nature y étant toujours présente. Par exemple, on peut utiliser le terme ''fruit du maronier'' qui fait référence à la fin de l'été. Il doit aussi inclure un kireji, soit une césure (souvent représenté par un tiret) entre deux idées (images) juxtaposées.

Cela pourrait donner par exemple;

petites bombes piquantes
éclatées sur la chaussée -
fruits du maronier

ou

Petites bombes piquantes
éclatées sur la chaussée
Fruits du maronier


Il y a aussi le haïku contemporain où l'essence demeure mais où il peut y avoir des entorses à la forme. C'est la forme la plus pratiquée de nos jours, du moins en Occident. Le haïku peut y être présenté sur 1 à 4 lignes même si la présentation sur 3 lignes demeure la plus courante. La règle du 17 syllabes n'est pas nécessairement respectée bien qu'on tente de ne pas trop dépasser.  La nature, le kigo et le kireji ne sont pas toujours présents. Et on se permet des points de ponctuation.

Cependant, peu importe la forme choisie, ''l'esprit haïku'' doit être présent. Il est indéfinissable- il procède du vécu, du ressenti, de choses impalpables. C'est entre autre ce qui en fait sa beauté et sa richesse.

Mais au-delà de toutes ces considérations, il n'y a pas besoin de connaitre le haïku pour l'apprécier. Un bon haïku se comprend et se ressent par quiconque. Et s'il fait vibrer le coeur de celui qu'il atteint, la magie du haïku se révèle dans toute la beauté de sa simplicité.













6 commentaires:

  1. la nage tranquille
    de la carpe koi
    qui rêve

    Naeja

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très joli haïku Naeja! Écrivez-moi si vous avez le goût de vous joindre à nous, ça serait un plaisir. Véronique

      Supprimer
  2. Bonjour Je découvre votre joli blog et par cette belle matinée , un haïku fuse...

    la lune pâle
    dans le petit matin blanc
    ~ premier givre

    Andrée Dametti
    http://imagesetmots.over-blog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Andrée, Oh oui, il fuse magnifiquement <3, immense merci à vous!:-)

      Supprimer
  3. Tout est dit de manière claire ! merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Françoise, c'est toujours un peu périlleux de définir et expliquer le haïku alors tes bons mots sont d'autant plus appréciés.:-) XX

      Supprimer