mercredi 2 octobre 2019

haïkus de Jacques Gauthier


les coeurs de pommes
sur la balançoire à deux
des restes d'automne




***




tout l'or du monde
dans les champs de colza
l'iris de tes yeux




***




un tournesol meurt
nous continuons de fleurir
ta main dans la mienne




***




nous n'avons jamais fini
d'allumer des feux
de brûler l'éternité




***




des canards bavards
une danse échevelée
sur le lac chauve




***




bourrasque dans les arbres
la rue s'habille
de feuilles rouges




***




le vent si calme
lisse et doux entre mes mains
et l'air si pose




***




sans appui
au fil de l'eau
la libellule

1 commentaire: