mercredi 23 octobre 2019

haïkus d'Olivier Walter


Oeils noirs des zébus!
Des femmes en sari rouge
repiquent du riz




***




Un grand vent d'Est
sur ma face de vivant -
Landes arasées




***




Bleuis de sueur
deux talons se cabrent -
Soir d'orage




***




Dans l'herbe couvert
par un grand bruit d'élytres,
un goéland




***




Notre voile croise
une barque à la dérive -
Mer immense




***




Rocs gris-bleu -
Les jarres des porteuses d'eau
frôlent le ciel




***




Près d'un peuplier
un chat siamois joue au Sphinx -
Bruit d'un tape-mouche




***




Filets déchirés -
Un pêcheur gaule des mangues
avec sa rame


www.olivier-walter.fr

2 commentaires:

  1. j'aime particulièrement le premier. Et ton site est très bien construit et très intéressant pour les amateurs de Haïku et les haïjin.

    RépondreSupprimer