mardi 12 novembre 2019

haïkus de Christiane Ranieri


petites foulées -
entre deux vagues effleurer
le soleil couchant




***




vendanges tardives -
dans la fraîcheur de la nuit
le ballet des lucioles




***




resto du coeur
dans la longue file d'attente
un visage familier




***




fraîcheur du printemps -
sur un mouchoir de poche
le parfum de ma mère




***




bénitier -
l'eau rouille
la grenouille




***




Paris Saïgon -
je cale mes rêves
entre deux ailes




***




parti sans bagages
au dessus des nuages
un cerf-volant




***




vacances d'été -
les fourmis aménagent
un coin de plage



1 commentaire:

  1. Les restaus du cœur, voilà combien d'années que ce provisoire s'est installé… !! j'aime… JB

    RépondreEffacer