jeudi 26 mars 2020

haïkus de Jimmy Poirier


bibliothèque
tous ces mots
et pas un son




***




maison d'enfance
à la fenêtre de ma chambre
les nuages poussiéreux




***




flaques dans la cour
le gamin bondit
d'un ciel à l'autre




***




pourboire sur la table
laisser quelques miettes
pour le vent




***




filet en main
l'enfant pourchasse un silence
qui bat des ailes




***




si verte à travers
la fenêtre de la classe
l'herbe dans la cour




***




nos draps au sol
pour seul vêtement
le bleu de l'aube




***




ce soir
elle ne fait pas son âge
la lune


Mes recueils: 





Pourchasser le vent  (La maison d'éditions a fermé ses portes, il faut passer par moi pour l'acheter): jimzik@hotmail.com


2 commentaires:

  1. Bonjour Jimmy,

    Le premier, j'adore!

    RépondreSupprimer
  2. J’aime beaucoup vos haïkus, souvent surprenants qui nous font tourner l’œil du côté de la poésie. Ici, j’aime surtout le premier et le troisième qui incitent à la rêverie.

    RépondreSupprimer