samedi 25 avril 2020

haïkus de Cristiane Ourliac



mars confiné
les échanges de salut
avec les cerisiers




***




terrasse du bar
la poussière s'accumule
et le silence




***




lune claire
soir après soir de plus en plus
d'applaudissements




***




voie étroite
sur mes pas je reviens sans cesse
l'avenir incertain




***




thé entre amies
le silence de la neige
s'invite au retour




***




goutte à goutte
le son de la cloche
pluie fine d'hiver




***




porte de la crèche
deux bébés
se font un signe




***




sur mes doigts
l'odeur des feuilles du figuier
le pin gémit




Aucun commentaire:

Publier un commentaire